VISITE DE L’UNIVERSITÉ DE BRITISH COLUMBIA : Plusieurs opportunités de bourses offertes

L’Université de British Columbia, souligne Marc Bavin, est une « comprehensive research university », classée troisième au Canada. L’institution compte déjà plus d’une cinquantaine d’étudiants mauriciens, admis principalement dans des cours de commerce et de « engineering ». Cette année, un étudiant mauricien a même décroché une bourse de 8 000 dollars canadiens. À noter que l’institution offre plusieurs autres bourses pour l’année prochaine. « We have one of the largest scholarship programs for international students », dit son représentant.
Les bourses sont classées sous les « merit sholarship », « demonstration of leadership scholarship » ou « full scholarship », qui restent très compétitives. Les étudiants ont jusqu’au 15 janvier pour faire parvenir leur candidature à travers l’OVEC. Vu qu’à cette date les résultats du HSC ne sont toujours pas annoncés, ils sont appelés à postuler avec leur « forecast results » pour obtenir une « conditionel offer », laquelle sera par la suite confirmée après les résultats finaux. Les critères d’entrée sont assez élevés et l’admission à l’UBC est compétitive.
Outre les programmes de bourses, l’UBC offre aux étudiants la possibilité de participer à des programmes d’échange dans plusieurs autres universités réputées. L’institution compte ainsi 189 partenaires étrangers. « UBC is a well known university where undergraduate also have research opportunities. They can become research assistant. We encourage our students to get involve », soutient Marc Bavin. L’UBC est aussi reconnue pour son programme « co-op », en partenariat avec de grosses firmes comme Microsoft, Google, Boeing, HSBC, Samsung, Amazon et Deloitte. De plus, 90 % de ses étudiants trouvent un emploi dans le mois suivant l’obtention de leur diplôme. L’UBC consacre 15 millions de dollars annuellement à des prix, des bourses d’études et d’autres formes d’aides financières pour les étudiants étrangers.